Lettre à toi grand-père ONU : tu t’adaptes ou tu meurs

Image de texte sur Iwaria

En 2025 tu auras 75 ans, l’âge de la sagesse, l’âge du bilan, l’âge où on aimerait avoir ses enfants auprès de soi, pour leur prodiguer des conseils, les avertir face aux défis futurs pour qu’ils puissent s’adapter. Adoptée en 1945, ta Charte codifie les grands principes des relations internationales, depuis l'égalité souveraine des États jusqu'à l'interdiction d'employer la force dans ces relations. Et tous tes enfants(pays) se doivent de la respecter. Partie d’une bonne intention à savoir la promotion de la paix et l’entraide entre les peuples, tu ne représentes plus ou moins ces symboles. Les années ont passé et les réalités actuelles ne sont plus celles d’antan. Tu dois désormais faire face au terrorisme, à la cybercriminalité et aux épidémies qui te forcent à revoir ta manière d’agir.

 l'ONU en 2025

Si au début tes intentions étaient bonnes pou créer le monde idéal où les plus forts aideront les plus faibles à combler le fossé qui les sépare, il apparait à ton 70ème anniversaire que le fossé s’est plutôt agrandi. Trois de tes piliers à savoir la santé, l’éducation et l’égalité des sexes pour ne citer que ceux-là, n’ont pas eu l’effet escompté

Tout d’abord pour l’éducation, l’UNICEF prévoit pour un enfant le droit d’avoir un nom, une nationalité, une identité ; le droit d’être soigné, protégé des maladies, d’avoir une alimentation suffisante et équilibrée ; le droit d’aller à l’école ; le droit d’être protégé de la violence, de la maltraitance et de toute forme d’abus et d’exploitation ; le droit d’être protégé contre toutes les formes de discrimination ; le droit de ne pas faire la guerre, ni la subir ; le droit d’avoir un refuge, d’être secouru, et d’avoir des conditions de vie décentes ; le droit de jouer et d’avoir des loisirs ; le droit à la liberté d’information, d’expression/de  participation  et le droit d’avoir une famille, d’être entouré et aimé. Pour le cas du Cameroun, depuis2016, 4 ans déjà, plus de 600.000 enfants sont privés des droits cités plus haut selon une publication du UN News du 21 juin 2019. Malgré les menaces, le dialogue(qui finalement s’est avéré être sourd) et les compromis nous avons quatre générations d’enfants non ou sous scolarisés qu’il faudra gérer. De plus en plus de femmes se font violées et exécutées de manière sommaire. Quant aux jeunes devenus oisifs, ils se font recrutés par des bandes armées pour survivre. Dans le monde, le nombre de mineurs incarcérés était de 804 au 1er janvier 2020,représentant 1,1% de la population carcérale. Pour le cas du Cameroun en 2015 d’après les statistiques, on comptait une trentaine de jeunes incarcérés, qui face aux adultes avec qui ils partagent le même espace, sont victimes de divers abus. C’est là un autre vide juridique qu’il va falloir combler.

Enfants joyeux

Ensuite sur le plan de la santé, l’OMS définit des politiques conformes à l'éthique et fondées sur des données probantes; fournir un appui technique, se faire l'agent du changement et renforcer durablement les capacités institutionnelles; surveiller la situation sanitaire et évaluer les tendances en matière de santé. Au Cameroun, les deux campagnes de vaccination contre la poliomyélite et contre le cancer du col de l’utérus se sont heurtées au refus de la population. Sur 90% de taux de couverture que voulait atteindre le Minsanté, à peine 70% ont pu être atteints. Dans le monde la Covid19  a révélé les limites de l’institution à faire face aux épidémies naissantes car en ne jugeant pas utile aux personnes bien portantes de porter des masques,l’OMS a été responsable de l’augmentation du nombre de victimes de l’épidémie,même si elle a pu rattraper le coup par la suite. On dénombrait au 8 octobre2020, 36,166,574 de personnes infectées dans le monde. Au centre de ces tourments, les fausses nouvelles qui pullulent sur la toile et suscitent la méfiance et le laisser-aller des populations.

Enfin parlant du respect des droits des femmes, l’ONU Femmes affirme que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits » et que « chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans cette Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. » Même sien 2019 la moyenne mondiale des femmes ministres était de 20,7% contre 18,3% dans les pays en situation de conflit et d’après conflit, il apparait que la Covid19 va creuser le fossé d’inégalités entre les hommes et les femmes. Au Cameroun à peine une dizaine de femmes sont dans le gouvernement de 2020 sur une cinquantaine d’hommes et je ne te parle pas de ce qu’il en est dans les autres corps de métiers. Dans le monde de nombreuses femmes se font violées, harcelés pour avoir un travail décent, de l’argent et même quand elles reçoivent des financements, quelques fois c’est toujours l’homme qui a le dernier mot. De nombreuses personnes aujourd’hui ne savent toujours pas ce qu’est le genre ou encore quelle est la différence entre l’équité et l’égalité. Bref cher grand-père tu as encore beaucoup à faire.

Un couple au champ

 Pour t’aider je te propose d’exclure de ton groupe les états qui ne respecteront pas tes exigences. Ceux qui ne tiennent pas compte de la protection des enfants pendant les conflits ; ceux qui ne respectent pas l’égalité des sexes dans les fonctions ; ceux qui n’autonomisent pas le maximum de femmes ; ceux qui ne garantissent pas une couverture sanitaire sure et accessible à la population. Dans le domaine de la santé il te faudra te réinventer, impliquer toutes les parties prenantes dans la santé. Je pense aussi aux solutions locales contre les maladies ou la Covid19. Comme tout récemment avec la découverte du « Covid Organics » ou encore au Cameroun avec la méthode de Mgr Samuel Kléda.La médecine traditionnelle, naturelle, peu importe le nom qu’on lui donne soigne une tranche de la population qu’on tu le veuilles ou non. La lutte contre les médicaments de la rue ou contrefaits ne s’arrêtera que quand le prix des remèdes, des bons remèdes sera accessible.

Covid Organics la solution de Madagascar

Il t’appartient de collaborer avec ces acteurs pour les aider à résoudre le seul problème de cette médecine : le dosage. Tu devras adapter les concepts selon les réalités pour que les peuples comprennent et s’impliquent, nous n’avions pas bien cerné le concept d’OMD que voilà que tu ramènes les ODD. Dans toutes les luttes que tu devras mener il te faudra impliquer les acteurs et les cibles du domaine pour recueillir leurs avis et les adapter pour qu’ils se sentent valoriser. Rappelles-toi de l'adage qui dit que "tout ce qui est fait sans nous est fait contre nous".

Les 17 ODD de l'ONU

Un autre chantier qui t’attend sera de créer et harmoniser les lois des pays membres pour des solutions alternatives juridiques pour les enfants auteurs de délits ou encore pour respecter l’égalité des genres dans les fonctions. Pour autonomiser la femme/la fille, il te faudra faire avec les hommes/garçons et faire en sorte que les deux puissent se compléter dans une activité pour que les hommes ne le voient plus comme une menace. Pour veiller à ce que tout ceci soit dénuer de fausses nouvelles, il te faudra former une équipe de vérificateurs de fait dans chaque pays pour éviter la désinformation, l’infodémie, la mal-information, la mésinformation, l’infoxication, l’infobésité et le deep fake. Cette équipe aura aussi pour mission de créer un espace sain en ligne pour les filles/femmes pour qu’elles ne soient plus victimes de Slut shaming, de sexting, de cybersexisme et de toute autre forme de pratique qui les empêcheront d’être en sécurité en ligne, épanouies et de libérer leur potentiel.

Femme en ligne

Avec la Covid19, le challenge à relever sera de faire en sorte que toutes les ressources, les opportunités, le réseautage et les réunions soient disponibles en ligne et respecter la distanciation sociale. Mais avant toute chose il te faudra œuvrer pour la paix. C'est le seul gage qui te permettra d'atteindre tes objectifs pour ne laisser personne à la traine.

Je te sais robuste, impartial, digne de confiance et capable de t’adapter. Merci d’être là grand-père ONU et rendez-vous en 2025.

L'espoir, nos enfants et les générations futures

Ces photos ont été prises sur la plateforme Iwaria.com


YELO PEPPE : la saison 2 prévue pour ce 8juin 2020

Affiche Yelo Pèppè 2

Vous souvenez-vous de cette série? Je vous la présentais déjà l'an passé avec ses 39 épisodes. La Web Série nous racontait le quotidien  de 5 femmes: Anna, Marie, Mina, Fatima et Aïda, des profils différents, des histoires singulières et un amour commun pour la bonne cuisine.

Juin est sans doute une date importante pour Nestlé car après avoir lancé la première saison de cette série au mois de juin 2019, l'institution renouvelle le programme à la même période cette année, pour éduquer les populations à bien s'alimenter. C'est le 8 Juin prochain que le premier épisode de cette deuxième saison sera disponible sur la chaine Youtube: Yelo Pèppè . Tenez pour le premier épisode l'an dernier, Nestlé a dépassé la barre des 67000 vues   et pour la série entière, elle en est à 20millions de vues en ligne.

Les Internautes et fidèles abonnés de la chaine pourront découvrir le nouveau scénario de cette web série qui s'annonce différent  car sur l'affiche on peut y voir deux nouvelles actrices. Il s'agit de Dieynaba Leurs dans le rôle de Nabou, la jeune nièce d'Aida et Sophie Aida dans le rôle d'Isabelle, une nouvelle venue dans la bande. Parlant de l'une d'elle Sophie Aïda c'est une figure bien connue de l'évènementiel au Cameroun qui va se dévoiler sous une nouvelle casquette dans cette série. Céline Fotso et Fatou Jupiter Touré ne sont plus de l'aventure malheureusement.

Sophie Aida, la nouvelle recrue de la série Yélo Pèppè

Pour avoir un aperçu de ce que vous allez vivre, regardez la bande annonce.

https://www.youtube.com/watch?v=hoR8KuPjW8I&feature=youtu.be

La conférence de presse de ce 03 juin 2020 organisée par Nestlé a été pleine de surprise. En plus de la Web série, Nestlé a pensé à un site Web dédié à la cuisine africaine.  La pandémie COVID-19 a eu un impact direct sur le comportement des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à rechercher en ligne des idées de cuisine, des recettes et des conseils pour vivre sainement durant cette période.

En réponse à cette demande, Nestlé a pensé à un site web, le premier du genre en Afrique centrale et occidentale, qui proposera plus de 40 recettes africaines accompagnées d'informations nutritionnelles pour aider les consommateurs à adopter un régime alimentaire plus équilibré. Ce site web a été conçu en collaboration avec de grands chefs africains, des nutritionnistes et des influenceurs dans le domaine de l'alimentation locale.

Il proposera des conseils pratiques sur des plats équilibrés afin d’adopter un régime alimentaire plus sain. De manière précise les internautes pourront savoir quels sont les ingrédients riches en FER nécessaires pour lutter contre les virus, vu la pandémie en cours dans le monde. Par ailleurs ils pourront avoir des conseils sur les bons dosages en matière de Sel, des aliments gras et du bouillon Maggi.

Pour les personnes plus préoccupées par le sodium, les graisses saturées et les sucres ajoutés, le site web proposera le guide « MyMenuIQ™ »qui illustre l'équilibre nutritionnel de chaque recette. Plus le score sera élevé, plus  vous serez surs que le repas est équilibré. Des recettes typiques des différents pays africains notamment le "Tchep Bou Dien", "Le jelof Rice" et bien d'autres y seront présentés. Pour adopter une nouvelle approche équilibrée et savoureuse de vos repas familiaux, n'oubliez pas de consulter ce nouveau site web selon les adresses de votre pays comme indiqué sur cette photo.

Adresses de Site Web Maggi selon les pays

Mon avis sur ces deux initiatives de Nestlé

C'est une bonne idée car pendant le confinement dû à la Covid_19, elle répond à deux problèmes:

-Le confinement qui est difficile à gérer surtout pour trouver un divertissement. Les mamans pourront apprendre de nouvelles choses et même les essayer en s'amusant avec leur famille (de quoi occuper les enfants).

-La prise de poids qui est la plus grande crainte du confinement. Non seulement on s'ennuie car il n'y a soit rien d'intéressant à la télévision , soit on a faim plusieurs fois dans la journée et les kilos ne sont jamais loin.

Regardez la série Yelo Pèppè  et visiter le nouveau site Maggi permettra aux mamans de cuisiner léger et Simplement bon.


Dans le laboratoire des "Délires de Takam"

l'équipe au complet

J’ai rencontré Ulrich Takam et Joyysa un après midi pour échanger sur leur websérie qui se fait de plus en plus connaitre et appréciée.

Alors durant notre échange j’apprends qu’ils se sont rencontrés à Dschang, Ulrich y était dans le cadre d’un projet dans la région de l’Ouest. C’est au hasard que Ulrich à demandé à Joyce si elle pouvait faire un truc « juste comme ça » avec lui. En fait Ghislain Amougou, le réalisateur et Takam ont eu une idée de sketch et il fallait une fille, Joyce a accepté. Cette websérie qu’ils faisaient au départ juste pour le fun est devenu un projet sérieux qui suit désormais une logique avec un fil conducteur dans les différentes histoires.Lire la suite


ABC : enfin dans la cour des grands

Photo de groupe réunion trimestrielle ABC mars 2018

Contre vents et marrées, nous y sommes parvenus. Il a fallu des nuits de discussions, des heures de connexion internet, des milliers de débats. Mais cela en valait la peine.

Je ne me suis jamais impliquée dans une association. Je veux dire le volet légalisation et tout, je n’en savais rien, je venais juste en tant que membre et c’était bon pour moi. Je ne me suis jamais demandé si les associations auxquelles j’adhérai étaient légalisées ou pas.

Le cas de l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC) a été bien particulier et pour une première expérience au sein de l’équipe dirigeante, j’avoue que même au gouvernement, je baisse mon chapeau. La direction d’un groupe, même de deux personnes, vous montre quelle est la complexité des caractères de chacun dans ce Cameroun de plusieurs âmes. On se dispute pour un « oui » ou pour un « non ». Pour obtenir une réponse à une simple question, il faut faire la cour à un tel ou à un tel. Vraiment avec ceci, quand je me mets à la place du Président de la République, je vois qu’il a du travail mais alors pas des moindres.Lire la suite


4 personnalités s’expriment sur le cinéma camerounais

Un diner de gala offert à la résidence de l'Ambassadeur de France au Cameroun le 12 décembre 2017 a été l'opportunité de réunir des personnalités de divers secteurs. Acteurs, corps diplomatique, musiciens, acteurs culturels et les hommes des médias y étaient conviés. Entre deux verres de jus de fruits j'ai trouvé le temps de demander à quatre invités quel était leur avis sur le cinéma camerounais et leur préférence. Voici une compilation de leurs réponses.

"L'Etat  doit nous aider"

Thierry Ntamack, Acteur, producteur

 

Lire la suite


Ma rencontre avec le volontariat

Les panélistes

J’ai assisté à un atelier d’InFormation ce 4 décembre 2017 au sein du Centre d’Information des Nations Unies situé à Tsinga à Yaoundé. C’est une belle expérience que je partage volontairement avec vous.

Une semaine auparavant, un échange de mail avait eu lieu entre moi et Margot Roulland de France Volontaires. Il fallait juste confirmer ma disponibilité pour recevoir une lettre d’invitation. Cette prise de contact s’est déroulée comme une lettre à la poste.  C’est donc ce 4 décembre que je me rends comme prévu à l’atelier sur le volontariat initié par l’institution de Margot et ses partenaires. J’ai reçu les indications pour retrouver le bâtiment qui abrite les travaux, mais n’étant pas sûre et pour ne pas faire tourner en rond le taximan, je décide de le repérer à pieds.

A mon arrivée, je rencontre Taa Mi (Mireille Flore Chandeup), ma collègue blogueuse qui m’accueille toujours souriante comme d’habitude. Nous étions trois à être arrivés avant le début des activités. Le vigile qui veille aux grains sur les lieux, nous montre une salle où nous pouvons nous installer en attendant l’arrivée des autres participants. On papote un peu. Nous sommes rejointes plus tard par Fabrice Nouanga, un autre blogueur convié par France Volontaires.  C’est alors que nous décidons de rompre avec cette longue attente en allant nous restaurer.Lire la suite


5 Raisons qui vous feront rejoindre le Blog Hub Yaoundé

Séance de travail

Il fallait aussi une rencontre des blogueurs à Yaoundé donc le Blog Hub est né et c’est généralement le premier weekend de chaque mois que les blogueurs et ceux qui sont intéressés par cette activité, se donnent rendez-vous pour échanger sur des sujets qui les passionnent. Dans cet échange convivial il y a bien sur beaucoup d’apprentissage. Si comme moi vous aimez apprendre en vous amusant, je vous dévoile 5 aspects incontournables du Blog Hub Yaoundé.

C’est à Yaoundé

Oui la capitale du Cameroun. Les locaux de l’institut GOETHE nous ont été gracieusement offerts pour que tous les blogueurs qui le veulent aient un espace à eux pour faire leurs activités. Il y a une connexion, un vidéo projecteur et un clavier (faites gaffe faut savoir lire et remplacer les touches du clavier en allemand). Ce sont des éléments nécessaires pour les blogueurs non ? Vous imaginez-vous sans connexion ?

Prise de notes ils sont très concentrés non?

C’est comme Meetic

Pas pour les rencontres amoureuses, quoi que cela peut arriver on ne sait jamais mais vous avez la possibilité de rencontrer tous ou la majorité des blogueurs de Yaoundé et ceux des autres villes quand ils sont de passage dans la ville de Yaoundé. Vous pouvez échanger avec eux et leur dévoiler ce que vous voulez vraiment faire bloguement parlant.

C’est une mine de Diamants

Bloguement parlant aussi vous avez la possibilité de faire connaitre votre blog, de vous faire coacher pour en ouvrir un et même de vous défouler sur celui d’un blogueur. La nouvelle orientation de cette rencontre prévoit désormais la présentation d’un blog par son auteur et donne la possibilité à l’assistance de poser des questions ou de proposer des améliorations qui peuvent s’avérer bénéfique pour l’auteur.

C’est un examen oral

Oui si vous voulez voir comment TDK, Fotso FONKAM, Mireille CHANDEUP ou Alexandra TCHUILEU ou encore un autre blogueur bégayer lors de sa présentation, c’est l’occasion rêver, chacun d’eux se livrera volontiers à cet exercice. C’est vrai dernièrement Fotso FOKAM nous a présenter WordPress avec des termes trop techniques et compliqués là mais bon la pilule est passée je dirais comme dans une publicité « comme une lettre à la poste ».

Fotso Fokam l'enseignant du jour

C’est un restaurant

C’est le point le plus intéressant de la rencontre quand TDK avale 20 crêpes d’un trait ha oui comptez j’ai dit 20 si vous voulez témoigner venez. Il y a aussi des découvertes tenez à la dernière séance, Tata Mi a présenté un mélange de crêpes et de confitures PADJI faites maison par ses soins qu’elle exposait très bien. Si vous êtes gourmand comme moi arrivez à 10h par-là vous trouverez des bonnes choses. On se pince !

Confiture d'ananas par Taa Mi

 

Les crêpes sexy

Un Panda sur le toit du blogging camerounais

Panda au bureau

J'ai rêvé de ce titre toute la nuit avant d'écrire ce billet. Quand on parle de blogging camerounais c'est à peine si quelques personnes peuvent dire quand il a commencé. Rêver parce que tout d'abord j'ai manqué beaucoup d'occasions de participer  aux activités de l'ancienne équipe dirigeante, mais aussi parce que je vois une génération très active pour ce nouveau mandat donc de l'espoir.Lire la suite


Jeunes, postulez au prix ICT for Social Good

c'est un prix pour les innovateurs locaux dans les pays à faibles revenus mis à disposition dans le cadre du programme ‘’innovation pour le développement’’.

reflexion
reflexion

Pourquoi un prix?Lire la suite


Besoin juste d’une bonne connexion

20161218_211405
Modems divers

Souvent je me dis que nous africains sommes faits pour ne jamais avoir de confort, j’essuie ma bouche. La bonne connexion internet que les sociétés de téléphonie mobile nous servent est imaginaire, j’ai beau collectionner les modems je ne suis toujours pas satisfaite.Lire la suite