Les élections c’est comme L’Okok politique: Tu peux faire Mijoter l’avenir du Cameroun en t’inscrivant sur les listes électorales

Sais-tu qu’avoir ta carte d’électeur est important ? Trêve de bavardage dans les bars, tu ne peux rien revendiquer tant que tu n’as cette carte. Tout ce que tu diras sera nul et sans effet car c’est bien de dire que rien ne va au pays mais c’est encore mieux de participer au changement en votant. Tu sais pourquoi ?

Tu peux faire entendre ta voix, même si c’est juste pour dire “Eh, j’existe!” 

S’inscrire sur les listes électorales, c’est comme avoir le micro lors d’un concert de Stanley Enow. C’est ta chance de dire au monde ce que tu penses et de choisir qui va diriger notre cher pays le Cameroun.

Les élections c’est comme un match des Lions Indomptables, mais pour ton avenir 

Imagine que chaque vote est un but pour ton équipe préférée. Tu ne voudras manquer ça pour rien au monde, n’est-ce pas? Alors, ne rate pas le match pour ton futur.

Montre que le “Power” est vraiment dans “Power to the People” 

Le pouvoir appartient au peuple, mais seulement si le peuple se lève pour le saisir. Montre que tu as le pouvoir pas seulement en t’inscrivant amis aussi en votant.

Parce que tes grands-parents n’ont pas lutté pour rien 

Nos aînés se sont battus pour que nous ayons le droit de vote et la liberté de choisir qui dirigera le pays. Ne laisse pas leur lutte être vaine. Honore-les en participant au processus électoral.

Pour l’amour de l’Okok

Si tu aimes l’Okok autant que moi, alors tu sais qu’il faut choisir les bonnes noix pour que ça soit délicieux et qu’il ait l’huile au-dessus pour y tremper ton « bobolo ». Pareil pour le gouvernement, il faut choisir les bons représentants pour que notre pays soit prospère.

C’est gratuit, comme le Wi-Fi dans votre ton bar préféré 

S’inscrire sur les listes électorales ne coûte rien, mais ne pas s’inscrire pourrait te coûter ton avenir. Profitez-en, il y a toujours un point ELECAM pas loin de chez toi.

Pour éviter les “Si je savais”

Tu ne veux pas être celui ou celle qui dit “Weh j’aurais dû voter” quand les choses ne seront pas comme tu le souhaite. Prends les devants!

Pour les mêmes raisons que tu suis la mode ou les tendances sur TikTok 

Reste dans l’actualité! La politique, c’est aussi une tendance, mais une tendance qui façonne ta vie quotidienne. Sois un influenceur dans la vraie vie en invitant aussi tes amis à le faire. Plus nous sommes nombreux plus notre voix porte !

Alors Mola, ma sœur, l’inscription sur les listes électorales, c’est un peu comme décider qui va être le prochain Samuel Eto’o de la politique camerounaise.

Ne rate pas cette occasion en or! Vas t’inscrire sur les listes électorales !

Et n’oublies pas, chaque vote compte, comme chaque grain de riz dans un bon plat de riz sauté au « mbounga ».

À bientôt dans l’isoloir!

Okok : plat du Cameroon

Bobolo : appelation locale du bâton de manioc au Cameroun

Des photos de Freepik ont été utilisées pour illustrer cet article


Mutzig Star a son 33ème gagnant

Le 1er Décembre 2023, la salle de spectacle de CRTV a accueilli un public venu nombreux pour découvrir en même temps que les téléspectateurs et les internautes, le gagnant de la 33ème édition de ce concours national de la chanson du Cameroun.

C'était une salle pleine à craquer qui a attendu l'arrivée de Coco Argentée, Longuè Longuè et Phillbill pour lancer les hostilités. Prévue pour 21h, c'est finalement à 21h35 que le spectacle a commencé avec un mur d'internautes connectés jusqu'à la fin du spectacle et le public qui donnait ses avis via la page Mutzig Cameroun.

Cathy Piqure, Paulin, Thom’s, Merveille Bella, Angelo et Manu Crush  sont les six finalistes qui convoitaient la place de gagnant de ce concours. Ils ont offert au public une prestation de leur propre chanson sous le vote des trois jury. Entre les passage des différents candidats des artistes performaient, il s'agissait de Ko-C, Krys M, Coco Argentée, Phillbill pour ne citer que ceux-la.

Si physiquement on ne voyait que trois jury, il y avait en réalité un quatrième que l'équipe de Mutzig Cameroun a laissé le soin au public de gagner en devinant qui il était. Après un moment de suspens San Fan Thomas a rejoint les jury. Le vote se faisait de manière anonyme par les jury ajouté à ceux de San Fan Thomas et celui du public on obtenait la note finale. La CRTV, Vision 4, Canal2 international, Dash TV, Balafon TV; Média Prime et des blogueurs ont couvert cet évènement riche en couleurs et sonorités.

Après plusieurs phases de vote, le verdict est tombé et Paulin Sietambie est le 33ème gagnant de Mutzig Star et est le coup de coeur du jury Longuè Longuè qui voit en lui son "Successeur". A la suite de Paulin, Manu Crush et Merveille Bella sont respectivement deuxième et troisième de cette édition.

J'ai apprécié la parité entre les six candidats, oui 3 femmes et 3 hommes c'est déjà ça de gagné et aussi le fait que le digital a été pris en compte. Oui parce qu'il faut le dire il y avait de nombreux internautes qui suivaient en live et participaient à l'évènement. Même si Cathy Piqure, Thom's et Angelo n'ont eu la première place, je peux vous assurer que ce sont de véritables bêtes de scène. On ne perd jamais dans une compétition, on apprend, on grandit et comme le dit le slogan de Mutzig Cameroun "N'arretez jamais".


De nombreux invités ont répondu présents à l’invitation du top management de l’Ecole Internationale du Management et de l’Entrepreneuriat ce 19 avril 2023 à l’hôtel Hilton de Yaoundé pour célébrer 3 années d’expériences enrichissantes pour des étudiants sortant du cycle Licence.

Partenaires, parents, personnalités étatiques, les étudiants et l’administration de EIME Yschools ont chacun joué une partition pour le rayonnement de cette cérémonie. La prestation de la troupe d’étudiants a donné le ton de la soirée par l’hymne de cette école, celle de la France et du Cameroun et les prestations cadencées aux rythmes du terroir camerounais.

Une belle ambiance qui a permis aux personnalités telles que Didier Papaz, président du groupe Y Schools d’exprimer toute sa satisfaction face à l’engagement des étudiants « Je sais que vous avez travaillé dur pour obtenir votre diplôme, je suis fier de vous. Ce diplôme n’est pas seulement de vous-même. Vous les devez aux équipes pédagogiques qui vous ont procuré ces enseignements, vous le devez aussi à l’équipe administratives qui ont fait que tout se déroule bien. Je leur dis merci pour le travail qu’ils ont abattu pour faire de vous des jeunes diplômés. Ce diplôme vous le devez aussi à vos parents car je sais le sacrifice qu’ils font pour conduire leurs enfants vers les études supérieures. »

Pour la majorité du staff le Yschool est une école atypique dans le paysage français car il a un statut associatif. Elle est sans but lucratif, c’est un établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général. Y school ne fait pas des bénéfices. Sa mission est de former les étudiants pour apporter aux entreprises les talents dont elles ont besoin. L’école est présente sur les territoires où on a besoin d’elle. Le président du conseil d’administration est un bénévole comme la plupart des membres du staff. Elle est présente sur 7 sites et offre aux jeunes une formation nécessaire pour qu’ils fassent une vie professionnelle parfaitement accomplie.

Les entreprises y ont une place importante car elles permettent aux étudiants de faire face au monde professionnel par la méthode Learning by doing. De nombreuses entreprises accueillent des stagiaires en leur sein. Il s’agit de Tanty, CNPS, Vtech, Naja, Campost, CCEC, Total, Dovv, Studely, ADC, Carrefour et bien d’autres. Dans leur prise de parole les partenaires ont aussi exprimé leur satisfaction face au niveau et à la qualité des stagiaires qu’ils reçoivent. La CNPS a tellement été satisfaite qu’au lieu de 30 étudiants ces 3 dernières années, elle a accueilli 46. La preuve que la formation est de qualité à Y school.

Mlle Likeng étudiante a tenu à brosser devant l’assistance, les souvenirs de 3 années de « sacrifice, d’entraide, d’assistance » qu’ils ont partagé. M. Tagne Noubissi, parrain de la promotion 2022 a tenu à donner des conseils à ses camarades « Travaillez pour améliorer le quotidien de vos proches. Il y a tellement à faire donc le travail ne manque pas dehors. Le meilleur moyen de prévoir son avenir est de le créer. Vous devez vous battre pour être des créateurs et non des jouisseurs ».

Le Prof Fouda Ndjodo, inspecteur général des affaires académiques, Représentant de son Excellence M. le Ministre d’Eta et Ministre de l’enseignement supérieur a tenu à citer les étapes qu’il faut franchir à une institution étrangère pour avoir l’autorisation d’exercer au Cameroun. 5 étapes semblables au 7 travaux d’Hercule que Y School a franchi pour avoir un statut « Légal ». Cette révélation a permis au management de l’école d’annoncer l’ouverture d’un campus à Douala précisément au Lycée Dominique Savio et de demander l’aval du ministère de tutelle.

La remise des diplômes, la photo de groupe et le lancé de chapeaux ont clôturé la soirée.